17 mars 2013

Oiseaux : l'étourneau sansonnet


L'oiseau :


L'étourneau sansonnet, Sturnus vulgaris, est un passereau de la famille des Sturnidés surtout connu pour les vols impressionnants formés de centaines voire de milliers d'individus regroupés en un nuage étonnant.
Ce nuage a une vocation de protection contre les prédateurs, à l'image des bans de poissons.
Les étourneaux se regroupent et on peut observer des individus cherchant au sol de quoi se nourrir. On voit alors des oiseaux noirs au bec sombre, tachetés de blanc. C'est en ce plumage somme toute  assez terne qu'on a l'habitude de l'observer.
En saison de reproduction, l'étourneau arbore son plumage nuptial, nettement plus chatoyant : les plumes noires laissent apparaître au soleil des reflets verts et violets, des pattes rouges, un bec jaune. 
Si le soleil n'est pas de la partie, on peut n'observer qu'un oiseau noir à bec jaune d'allure très proche du merle noir avec lequel on pourrait le confondre. En plein soleil au printemps en revanche, pas de doute possible.

La prise de vue :


Cet étourneau en plumage nuptial s'est posé sur le toit d'un petit bâtiment sur lequel se trouvaient des moineaux domestiques que j'étais en train de photographier. Lui n'avait rien à faire là et j'ai bien l'impression qu'il est venu pour m'observer alors que je réalisais un affût-voiture, intrigué par le bruit de l'appareil ou la forme de l'objectif qui dépassait de la portière.
Ou peut-être est-il venu exprès pour faire prendre en photo son plumage nuptial tout neuf (mars 2013 au Jaï, en bordure de l'étang de Berre, Bouches-du-Rhône). On dit que les étourneaux sont des oiseaux très intelligents (ils peuvent notamment imiter le cri d'autres espèces d'oiseaux). Mais de là à faire preuve de vanité...

Matériel :


Canon Eos 7D, Sigma 500mm F/4.5 , appui sur la portière de la voiture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire