30 janv. 2014

Le guide Peterson, un guide ornitho pour débuter... et pour continuer

Présentation du guide Peterson, généralités :



Le "Peterson" comme on l'appelle plus simplement doit son nom à son illustrateur et auteur, Roger Tory Peterson, un ornithologue américain du siècle dernier.
La première édition de cet ouvrage date de 1954. Il a depuis été traduit et édité par Delachaux et Niestlé en France, et a bien sûr été remanié de multiples fois pour suivre les évolutions des connaissances ornithologiques. Nous en sommes actuellement la troisième édition.
C'est Paul Géroudet, ornithologue suisse, qui a assuré et assure encore la traduction de ce guide.
Il s'agit d'un guide "avec dessins" et non d'un guide "avec photos".

Le guide Peterson décrit plus de 700 espèces communes rares et accidentelles. 527 d'entre elles sont illustrées de 1520 dessins en couleurs (quelques uns en noir et blanc).
La zone couverte par ce guide forme un carré s'étendant de l'Espagne au Bosphore, au cap Nord et à l'Islande. 366 cartes de répartition permettent de localiser les espèces les plus courantes.

L'édition actuelle, parue en décembre 2012 semble limiter ses corrections à une couverture devenue souple et probablement à la retouche de diverses coquilles (c'est en tous cas ce qu'on peu supposer, car il n'y a par exemple pas de nouvelle préface alors que le guide mentionne les préfaces des éditions de 1994 et 2006, donc à priori pas de changement majeur depuis cette dernière date).

Ergonomie de guide Peterson : identification des espèces, utilisation sur le terrain



Un guide ornithologique se définit avant tout par le triptyque "description-illustration-carte de répartition". Ici, c'est la particularité du Peterson, ces trois parties sont dissociées, ce qui peut sembler déroutant de prime abord, mais qui présente malgré tout un certain intérêt, notamment pour le débutant, comme nous allons le voir.


  • Les planches


Voyons en premier lieu la partie "illustrations".  Les planches sont regroupées au centre de l'ouvrage et sont figurées sur un papier glacé qui semble pouvoir résister aux temps (celui qui passe et celui qui mouille...). Les espèces sont regroupées par habitat : espèces aquatiques, limicoles, pélagiques, terriennes (si j'ose m'exprimer ainsi, des oiseaux terriens allons allons !), puis par "grande famille" (cormorans, canards de surface, Bergeronnettes, Turdidés, etc..).
Ce qui frappe d'emblée, c'est cette place centrale des illustrations richement colorées, dans un papier de qualité qui contraste avec les pages "standard" du reste de l'ouvrage. Le guide est clairement centré sur ses illustrations.

Chaque double-page présente à droite les illustrations et à gauche, en regard, un résumé succint des principales caractéristiques de chaque espèce, à savoir critères physiques d'identification, cri, habitat typique, nicheur régulier ou accidentel etc... Ainsi que les références des pages ou on pourra trouver la description détaillée et la carte de répartition de chaque espèce.
Et c'est là tout l'intérêt du Peterson : en effet pour l'observateur débutant il sera beaucoup plus facile de retrouver une espèce en feuilletant un nombre réduit de pages (96 planches en tout) qu'en parcourant les quelques 400 pages du "Guide Ornitho" par exemple. C'est probablement ce qui permet au Peterson de se targuer d'avoir "conduit aux oiseaux" de nombreux amateurs. Beaucoup d'ornitho ont en effet débuté avec le Peterson, car il offre un certain attrait de part cette disposition particulière des planches d'illustration.
Sur chaque illustration, des flèches indiquent les détails du plumage qui permettent l'identification.

  • Les fiches descriptives

Pour ce qui est des fiches descriptives à proprement parler, elles sont réparties avant et après les planches centrales. Elles présentent tous les critères "fins" d'identification, les différences de plumage mâle-femelle-immature-juvénile, une description plus détaillée de l'habitat et du cri de l'oiseau, ainsi que des comportements types permettant de concourir à l'identification (type de vol par exemple).
Ces descriptions agrémentées de remarques naturalistes sont plutôt agréables à lire.


  • Les cartes de répartition des espèces


Les cartes de répartition sont assez succintes. Monochromes, elles indiquent en rouge l'aire de nidification et en pointillés les limites de la zone d'hivernage.
Il manque peut-être des mentions plus complètes comprenant des zones d'hivernage plus précises, les zones ou on peut observer les espèces durant leur trajet migratoire.
Par contre en regard des cartes se trouvent des notes indiquant si l'oiseau est sédentaire ou migrateur, et quelques (petites) précisions sur les données de nidification.


  • Les bonus...

On trouve dans les premières pages du guide Peterson un bref exposé sur la systématique des noms d'oiseaux rédigée par Paul Géroudet, traitant notamment de l'évolution de la nomenclature et du "choix" des noms français. Intéressant quoique pas fondamental, c'est un petit bonus...
En page 12 une nomenclature de la Topographie de l'oiseau avec illustrations à l'appui. Çà par contre c'est absolument essentiel.
Figure également dans ce guide un chapitre consacré à "comment identifier les oiseaux", essentiel pour les débutants, un peu moins pour les ornithos chevronnés. Quoique... reprendre les bases de temps en temps ne peut pas faire de mal ! C'est en quelque sorte une "méthode" pour apprendre à identifier les oiseaux, qui nous rappelle (ou nous enseigne) que l'identification ne se limite pas à la comparaison de la couleur des plumes...


 La place du guide Peterson au sein des grands guides ornithologiques actuels



Le guide Peterson demeure, avec Le Guide Ornitho, l'un des ouvrages les plus vendus et les plus utilisés dans ce domaine. Les espèces traitées ne s'étendent pas dans tout le paléarctique occidental, leur nombre est donc moindre que dans d'autres guides (ce qui est là encore un avantage pour les débutants), néanmoins il se veut exhaustif quant aux espèces que l'on est susceptible d'observer dans la zone couverte.
Il semble aussi que cette "nouvelle" édition n'ait bénéficié que d'une actualisation "cosmétique", ce qui veut dire que les données que l'on va trouver dans ce guide risquent de dater de 2006, ce qui commence à être un peu ancien dans un monde ou la nomenclature par exemple semble évoluer assez vite.


Caractéristiques physiques, prix



Le guide Peterson est un ouvrage mesurant 12x19cm ce qui est assez compact (à comparer au guide ornitho qui mesure 14x20cm). Il possède une couverture souple, ce qui le rend sans doute plus fragile mais aussi plus facile à loger au fond d'un sac qu'un livre à couverture cartonnée.
Son prix est de 29€, ce qui est un prix "dans la norme" pour ce type d'ouvrages.

Conclusion 



Le guide Peterson est une référence. Les illustrations sont de grande qualité, les textes traduits et "adaptés" par P. Géroudet aussi. Ce n'est pas le plus pointu des guides mais c'est peut-être le plus agréable à utiliser, surtout si on souhaite "sauter le pas" et acquérir un guide ornitho complet et sérieux pour approfondir ses connaissances et transformer ses observations occasionnelles et/ou approximatives en observations naturalistes plus précises, plus sérieuses.
Mon avis est que le guide Peterson est le guide ornithologique le plus adapté aux débutants. Il donne envie d'aller plus loin, son ergonomie le rend agréable à utiliser.
C'est le premier "vrai" guide que j'ai utilisé et je l'utilise encore aujourd'hui.
Pour les observateurs plus chevronnés (entendez par là "qui savent du premier coup d'oeil attribuer la bonne famille à un oiseau") le Peterson peut tout de même être un bon complément au Guide ornitho, les informations des deux guides étant parfois complémentaires.
Le guide Peterson est aussi très pratique à utiliser sur le terrain, en raison du regroupement des planches permettant un accès rapide (souvent sans passer par l'index), et en raison de son format souple et relativement petit qui le rend plus facile à loger dans un sac à dos que ses concurrents cartonnés.

Points positifs : 

◉ Disposition centrale des illustrations
◉ Qualité didactique pour les débutants et les amateurs
◉ Format pratique sur le terrain


Points négatifs :

◎ Séparation fiche-dessin-carte qui peut en dérouter certains...
◎ Cartes de répartition un peu sommaires
◎ Pas de vraie actualisation depuis 2006

Si le guide Peterson vous intéresse, vous avez la possibilité de le commander chez notre partenaire, amazon.fr, en cliquant sur le lien ci-dessous.

Guide Peterson des oiseaux de France et d'Europe (amazon.fr)

(Un partenaire ? Pour quoi faire ?)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire